Alfred Dunhill

Découvrir l'homme

En 1887, alors qu’il avait 15 ans, Alfred Dunhill travaillait comme apprenti au sein de la modeste entreprise de bourrellerie familiale à Londres. À sa mort en 1959, à l’âge de 87 ans, son nom avait acquis une renommée mondiale et était devenu synonyme d’excellence, de luxe et d’innovation.

December 18 / 2015
1
1

Alfred Dunhill, l'homme

L'essor de dunhill repose sur une combinaison rare de curiosité, de créativité et d'ambition. Alfred a bâti sa première fortune en remaniant l'affaire familiale afin de la reconvertir en fabricant d'accessoires pour une toute nouvelle invention (considérée par certains comme une mode passagère) nommée automobile. Il écrit : « Je me suis rapidement rendu compte que ce nouveau mode de transport réclamait tout un tas de choses : des manteaux en cuir, des genouillères, des chapeaux dotés de rabats spéciaux pour une meilleure protection... J'ai ainsi attiré quasiment tous les automobilistes. » Des phares aux klaxons en passant par les manteaux de haute protection, Dunhill Motorities fabriquait tout. La devise imaginée par Alfred était : « Tout, sauf le moteur ».
1
1
En 1907, Alfred Dunhill ouvrait un magasin en face de Fortnum & Mason sur Duke Street. La boutique de pipes d'Alfred est rapidement devenue l'eldorado des jeunes hommes élégants et des plus fortunés : des soldats de la garde, des maharajas et même le prince de Galles (qui a accordé à dunhill son premier brevet royal) faisaient partie des clients fidèles. Après la Première Guerre mondiale, dunhill a conquis New York et Paris et s'est lancé dans la production d'incomparables articles de luxe masculins qui constituent encore aujourd'hui la clé de voûte de l'entreprise. En 1939, lorsqu'Alfred s'est retiré des affaires pour profiter de sa retraite auprès de son yacht, Poppy, et de sa seconde femme, il avait acquis une juste renommée de leader et d'entrepreneur : un homme de son temps. Il a également eu le bonheur d'avoir une famille qui partageait sa verve, sa sagacité et sa passion pour l'entreprise qu'il a fondé. Dix ans auparavant, en 1929, il a transmis la présidence de l'entreprise à son fils, Alfred Henry, qui a joué un rôle clé dans l'expansion et la diversification de dunhill ayant eu lieu ultérieurement. Autre modèle clé de dunhill, Mary, la fille du fondateur, a rejoint l'équipe en 1944, puis a succédé à son frère en tant que présidente en 1961 avant de prendre la tête de l'entreprise en 1975.
Partager