Commencer

Frise chronologique

Preuve de son esprit novateur, l’étincelle d’Alfred Dunhill à l’aube de l’ère de l’automobile a donné naissance à un voyage qui a maintes fois fait le tour du globe. Un siècle plus tard, nous continuons de concrétiser sa vision de l’innovation pour le gentleman d’aujourd’hui.

December 18 / 2015
1893

Un apprenti d’une quinzaine d’années nommé Alfred Dunhill commence à travailler dans le magasin de bâches, de stores et d’articles équestres de son père Henry situé au 145 Euston Road à Londres. Six ans plus tard, Henry prend sa retraite et confie les rênes de l’entreprise à son fils. En l’espace de six mois, Alfred double le chiffre d’affaires.

1896

Dix ans après l’invention de la voiture par Karl Benz, le Parlement britannique adopte la loi sur les voies publiques qui marque le début de l’engouement pour l’automobile au Royaume-Uni. On compte moins d’une vingtaine de voitures sur les routes, mais leur nombre augmente rapidement. Alfred choisit de concentrer ses efforts sur la fabrication de « motorities » (équipement de voitures) avec pour ambitieux slogan « Everything But the Motor » (Tout, sauf le moteur). La promesse est tenue.

1902

En 1902, dunhill et ses motorities connaissent un vif succès et rejoignent le 2 Conduit Street, une adresse plus facile d’accès pour les riches nouveaux propriétaires de voitures (et leurs chauffeurs). Désormais, les produits fournis par la marque incluent des vêtements, des lunettes et des phares.

1903

Lancement des lunettes « Bobby Finders », un accessoire conçu pour repérer les policiers cherchant à dresser des contraventions pour excès de vitesse

1903

Alfred Dunhill invente l’horloge de tableau de bord, la première horloge dunhill à mouvement suisse.

1904

Alfred fait breveter une pipe coupe-vent, s’intéresse au développement d’accessoires pour la consommation de tabac et met au point le fameux système White Spot.

1907

dunhill ouvre son magasin de Duke Street.

1913

La première voiture dunhill, la Tweenie, investit les routes britanniques.

1924

Le magasin dunhill de Paris, le plus ancien point de vente de notre entreprise encore en activité à son adresse d’origine, ouvre ses portes au 15 rue de la Paix. La boutique française se spécialise dans les accessoires de luxe destinés aux hommes raffinés.

1931

Clément Court, le directeur général de l’antenne parisienne de dunhill, établit un partenariat exclusif avec Wada, l’un des fondateurs de la marque japonaise de stylos innovants Namiki. Des stylos à plume au laquage traditionnel sont fabriqués à l’aide de la technologie brevetée de Namiki, des articles « dunhill-Namiki » qui compteront parmi les produits les plus précieux de l’entreprise.

1936

Ouverture de notre l’atelier de Walthamstow. Elle produit encore aujourd’hui des articles de maroquinerie de très grande qualité.

La même année, Pablo Picasso se rend dans la boutique de la rue de la Paix pour acheter un briquet Tallboy, sur lequel il fait graver le portrait de son amante Dora Maar, avant de le lui offrir.

1936

Alfred Dunhill lance l’emblématique montre Facet.

1941

Le magasin dunhill de Duke Street est détruit par une bombe de la Luftwaffe. Alfred Henry, le fils d’Alfred, fait en sorte qu’il rouvre dans les 24 heures.

1956

Lancement du briquet Rollagas.

1966

Truman Capote porte un smoking dunhill sur mesure lors de l’emblématique bal Black and White.

1993

Le centenaire d’Alfred Dunhill. Au même titre que Montblanc, dunhill devient une marque phare du nouveau Vendôme Luxury Group. Les intérêts de la marque dans le tabac sont intégralement cédés à Rothmans, acquis par la suite par BAT. Alfred Dunhill et « dunhill » deviennent les marques clés de cette maison de luxe londonienne de plus d’un siècle fraîchement redynamisée.

1994

Le premier tournoi de golf Alfred Dunhill Masters a lieu à Bali. Jacky Kay remporte le prix suite à la disqualification controversée de Nick Faldo pour avoir retiré un morceau de corail d’un bunker. En 2000 se tient le premier Alfred Dunhill Links Championship à St Andrews.

2008

Bourdon House, la première « maison » de dunhill, accueille les membres dans l’ancienne résidence du duc de Westminster. Peu de temps après, Twin Villas, la maison dunhill de Shangai, ouvre ses portes.

image/svg+xml
Cliquer sur les dates pour parcourir la frise chronologique