L’Atelier londonien de dunhill

Bienvenue dans le centre névralgique des accessoires en cuir de la Maison dunhill, véritable hymne à la gloire de l’artisanat. C’est ici que des artisans hautement expérimentés travaillent d’arrache-pied pour créer des sacs de voyage, des serviettes, des portefeuilles, des porte-documents et autres équipements de gentleman qui composent l’éventail d’accessoires exceptionnels de la Maison dunhill.

juin 15 / 2016
1
1
En entrant dans le bâtiment, la première expérience sensorielle que l'on ressent est olfactive, il s’agit de l’incroyable parfum de l'Atelier: un arôme riche qui émane des rouleaux rebondis de cuir de sellerie, de cuir d'agneau et de cuir d'écorce de chêne. La seconde est auditive avec le bourdonnement d'activité lorsque les poinçons, les outils à arrondir, les lames et les aiguilles usés avec amour et grande précision taillent et traversent sans relâche les peaux de toutes sortes. Sur une table, une rangée de valises faites sur mesure dans des teintes fauve et cacao se tient uniformément en ligne attendant l'inspection ; sur une autre table, une série d'imposants fourre-tout traditionnels s'alignent tels des sentinelles, avec leurs poignées fraîchement cousues. La chaudronnerie d'art luit, tandis que les pots de peinture aux teintes cannelle, bleu sarcelle, marsala et vert forêt attendent leur tour pour former les patines d'un portefeuille ou d'un sac messenger. De magnifiques peaux exotiques – crocodile, alligator, raie ou encore autruche – apparaissent ici et là. Tout ici est une antithèse de la fast-fashion et des produits en série.
1
1
Dans ce lieu de fabrication britannique, tout est entièrement confectionné à la main, ce qui signifie que même le sac le plus « simple » (simple est un concept relatif dans un tel environnement) prendra 16 heures pour être créé, tandis qu'il faudra compter 30 heures pour une pièce dite de complexité « moyenne ». L’artisan travaillera avec la délicatesse du chirurgien pour tisser un fil extrêmement résistant et recouvert de cire dans la poignée solide d'un sac pour s'assurer que les coutures sont entièrement uniformes et qu'elles maintiendront le cuir en place ; un autre coupera et embossera les étiquettes « biscuits » de la Maison dunhill qui sont apposées sur certains sacs. Rien n'est précipité ; tout est étudié. C'est ici aussi que la division sur mesure de la Maison donne vie aux souhaits et envies de ses clients les plus clairvoyants : un attaché-case taillé d'une manière bien spécifique ou encore une série de valises aux compartiments de tailles particulières.
Les artisans de la Maison dunhill – dont certains travaillent ici depuis 30 ans – s'attachent à mettre autant de soin dans le plus petit article en cuir vendu dans la boutique que dans les offres sur mesure, preuve s’il en fallait de la passion et de la fierté des artisans de la Maison. Cela sort peut-être des sentiers battus du luxe, mais cette enclave s'inscrit au cœur même de la célèbre histoire de la Maison dunhill.
Partager